7716_1

J'aurais dû intituler cet article: le jour où j'ai (failli) pleurer devant du cochon^^

Tout d'abord, mille excuses pour cette longue période sans articles mais beaucoup de choses se sont passées et notamment une vente d'appartement et un déménagement sur Lyon qui m'ont tenu éloigné de mon blog.

Alors pour être sincère, j'aurais dû écrire à cette période plein d'articles sur les marchés de Noël en Alsace et notamment sur l'hôtel que nous avions réservé. Mais c'était sans compter la neige qui nous a empêché d'aller flâner dans les ruelles alsaciennes.

Tant pis, puisque nous restons sur place, autant tenter une enseigne locale. Laquelle? et bien l'ami Paulot me semble parfait. Nous connaissons l'Ouest, le Nord (voir mon article sur ce blog) et bien allons au Sud. Avec ce froid polaire, çà nous fera du bien.

Nous voilà fraichement arriver place Antonin Poncet à 21h30 et avec une réservation faite sur le net (mmmm bien pratique pour moi qui déteste le téléphone).

Accueil: rien à signaler, très correct. nous sommes sous la véranda (chauffée je précise). Dommage j'aurais aimé voir l'intérieur pour connaitre la déco. Tant pis ce sera une autres fois

Prise de commande:  Un poil longue mais bon nos voisins étaient un peu bruyants et ils ont plaisanté avec le serveur ce qui l'a retardé.

Quoiqu'on a mangé???? ^^
: alors déjà l'apéro avec 2 verres de Viognier (petit vin du coin) en blanc sec à 2.90 euros le verre. En entrée, une assiette de charcuterie de Parme (11,50 euros) et des gambas (14,50 euros), en plat principal une pluma de pata negra au risotto (22.50 euros)  et un risotto de saint jacques ( 24.90 euros), en dessert un baba au rhum (6.40 euros) et des gaufres grand mère (6.90 euros), le tout arrosé d'un pot de côtes de provence (10.90 euros). Soit une note de 103.70 euros pour 2.

Verdict: Pour l'entrée Madame a regretté qu'il n'y ait que 5 gambas ^^ mais c'était très bien. Moi de mon côté, je me suis senti comme Rémi le rat de "Ratatouille" quand il explique à son frère le bonheur que peut apporter un aliment quand il entre en bouche. Le jambon de Parme m'a mis dans cet état. Une merveille qui fondait en bouche. Mais ce n'était rien par rapport à la suite. Le plat m'a littéralement mis le c.. par terre. La pluma de pata negra est en fait une aiguillette de cochon noir (inscrit tel quel sur le menu). Le cochon noir, on en fait le meilleur jambon du monde en Espagne et c'est surtout le plus cher ( un jambon entier peut coûter 1500 euros voire plus). J'en avais déjà goûter en entrée et il est vrai que c'est un goût incomparable. Mais là, en version aiguillette juste grillée, avec ce risotto crémeux et cette petite sauce, je crois n'avoir rien mangé d'aussi bon depuis le pain d'épice de chez Lignac. Cuit à la perfection, croustillant dessus, tendre à l'intérieur..... en un mot PARFAIT!!!! A en pleurer. J'en veux encore!!!!!!!!!!!!!!!! Enchainer avec les desserts est maintenant très difficile mais je dirais quand même que c'était très bon: les gaufres sont une référence chez bocuse et le baba est classique (même si celui de ma maman est bien meilleure ^^)

Edit! les plats que j'ai choisi faisaient partie des suggestions du jour du chef donc çà n'y est pas tout le temps. Il suffit de bien tomber

Ma note: 16/20

+: la qualité des mets, le professionnalisme
-: la note mais bon....